Cinéma-concert

Si loin, si près …

maxi_11958

Teaser from INFOTRAD on Vimeo.

Si loin et pourtant si près de nous, la culture traditionnelle du monde paysan disparaît.

Pourtant, dans l’imagerie populaire et collective, elle reste le fruit de tous nos
fantasmes : La déception de la vie urbaine a inversé le cours de l’émigration vers
les villes, nous sommes aujourd’hui en quête de durable, de bio, toujours plus en
recherche de goût pour le naturel … Mais force est de constater qu’une grande
partie de notre alimentation est issue du monde industriel.
Christian Oller et Pascale Aymès, musiciens chercheurs, sont sensibles à ce
constat.
Dans leurs enquêtes musicologiques (en France – Europe), ils ont côtoyé des
paysans chanteurs – musiciens ayant glané leur répertoire par transmission orale,
dans le cercle de leur famille. Les anecdotes étaient nombreuses concernant le
temps de leurs anciens, celle « d’avant l’exode rural et l’arrivée du tracteur ».
Réalisé dans les années 70 par Jean Marie Barbe, le documentaire ethnographique
Benlèu ben est une chronique de la vie d’un village en Hautes Cévennes, durant quatre saisons : Les manifestations encore vivantes d’une culture populaire en voie de disparition.

Ce film s’inscrit dans la série de documentaires à caractère politique, issus des
mouvements syndicalistes de l’époque, des films qui valorisaient les cultures
régionales, à travers des sujets sociaux.
Christian Oller et Pascale Aymès présentent ce film sous la forme d’un Cinéma
Concert.
C’est une véritable création sonore, un travail d’orfèvre que d’adapter des
musiques ciselées sur les images, de façon à ce que l’émotion soit renforcée,
illustrée, soutenue.
A découvrir …
Christian Oller : Violon, accordéon diatonique.
Pascale Aymès : Galoubet – tambourin, accordéon diatonique, chant

Contact : 06 62 26 54 70 – 06 17 63 46 68

On en parle :

cine Conc nannay 001

Nannay (58)
Daniel Pesce – Centre France – (31 août 2013)

Corbas (69) : le ciné concert a touché le public
A l’initiative de Mémoires Corbasiennes plus de 120 personnes assistaient ce dimanche soir à un ciné concert. Le film de Jean Marie Barbe retraçait la vie paysanne des années 70 dans les Cévennes ardéchoises.
Un regard d’ethnographe sur un mode de vie aujourd’hui presque disparu. Les participants, souvent émus pour ceux qui ont entendu dans leur famille évoquer les vaches au champ, la transhumance ou la mort du cochon. Une vie rude rythmée par les saisons à la mesure des gens qui aimaient leur terres et leurs bêtes, et un mode de vie si éloigné d’une agriculture industrielle déshumanisée.
Les musiciens Pascale Aymès et Christian Oller qui accompagnaient en direct le film à l’accordéon, au violon au galoubet et au chant ont été particulièrement appréciés dans un répertoire d’airs traditionnels et compos .
Après discussion sur le film La soirée s’est prolongée convivialement pour quelques danses au son des accordéons et des vielles.
M. Jacquier –  Le progrès – Lyon (7 avril 2013)

Mallemort (13)
Un cinéma débat musical très apprécié.
La médiathèque invitait récemment pour un ciné débat musical, la musicienne et musicologue alleinsoise Pascale Aymès  ainsi que l’ethnomusicologue et musicien Christian Oller pour une projection documentaire originale aux accents nostalgiques (…) Leur travail habituel de recherche et de collecte des musiques traditionnelles leur a permis de percevoir l’adéquation entre cette culture populaire en voie de disparition et la musique. Par ailleurs, afin de rendre plus frappant encore ce mode de vie cévenol, ils ont inséré des images sur l’agriculture intensive. Après la projection, la discussion s’est engagée. En effet, au delà du témoignage que représente ce documentaire, il ne manque pas de susciter un certain nombre de questions sur ce mode de vie rurale, les conséquences de l’intensification de l’agriculture tant sur le plan humain, économique, qu’en terme d’aménagement du territoire.
Nathalie Benedetto – Le Régional  (27 février 2013)

Montselgues (07)
Plus de 100 personnes au Ciné-concert de Benleu Ben !
Le Ciné-concert de Benleu Ben fut une réussite.
Malgré le brouillard, le public était au rendez-vous. La salle polyvalente a même failli être trop petite ! Revoir des anciens, des bâtisses, entendre des dialogues en patois … Beaucoup d’émotion et de joie durant la projection mise en valeur par la musique et les chants de Christian Oller et Pascale Aymès.
Une réflexion sur notre société aussi avec les poussins… Mais je n’en dis pas plus !
Un conseil : si le ciné concert passe près de chez vous, n’hésitez pas, allez y !
Gîte Lafage Montselgues (07) – (3 novembre 2012)

Les commentaires sont fermés.